L amour bien de consommation

IMG_2174« Être en couple dans une ère de consommation comme la nôtre, où l’on jette l’amour s’il ne correspond pas (ou plus) aux attentes que nous nous en sommes faites, demande parfois d’aller à contre-courant. À l’inverse de ce que l’on veut bien nous faire croire, il faut de la patience, du temps, de l’écoute, de la compassion, de la générosité, du partage, de la délicatesse et surtout beaucoup d’humilité pour tisser un lien solide. Et, qu’on se le dise, il n’y a aucun sentiment humain assez puissant pour entretenir une relation sans travail et sans volonté. »

cette fameuse ère de la consommation où seul compte ce que vous allez amené à l autre : l’argent, la notoriété, une image en société , le diplôme …..et après ? Une fois , que votre moitié aura usé et abusé de ces avantages en vous laissant croire que vous êtes la personne unique et irremplaçable , eh bien , vous devenez sans intérêt .

Mais me direz vous , je l’aime, je le respecte , je l’écoute , je le soutiens ….que des sentiments sans valeur dans les nouvelles relations des temps modernes , et le premier ou la première qui croisera le chemin de votre tendre moitié , avec une “valeur marchande” supérieure à la vôtre ,vous fera passer aux oubliettes sans regrets ou remords de sa part ; pour parachever le tout , on vous laissera croire que c’est vous le problème , vous abandonnant en vous remerciant pour le bonheur soi disant apporté mais que il ou elle a trouvé cette fois ci son âme sœur.

vous resterez la abasourdi (e) avec vos valeurs, vos sentiments , vous demandant ce que vous avez raté , car pour vous , le mensonge, l’hypocrisie , l’ intéressement ne font pas parties de votre vocabulaire amoureux ou amical. Vous vous sentirez vide de toutes émotions pendant quelque temps , perdu(e) face à ce genre de relations inconcevables pour vous et pourtant la réalité est bien là, vous vous retrouvez à la déchetterie des relations , bon pour disparaître de la circulation.

J’aimerai écrire qu’une belle personne au niveau de l’âme arrivera avant que vous ne soyez écrasé (e) par le rouleau compresseur de la déchetterie mais cela relève de plus en plus de l’exception , les personnes étant formatées pour ne plus faire d’efforts, pour vivre au niveau de leurs pulsions je veux je prends, dans le plus pur égoïsme

 

Annunci

La bienveillance

IMG_2158La gentillesse est un handicap non pris en compte par la sécurité sociale

Cette réplique du film La vilaine m’a interpellée, pourquoi parler de handicap ? en effet par définition ,le terme handicap désigne l’incapacité d’une personne à vivre et à agir dans son environnement en raison de déficiences physiques, mentales, ou sensorielles…or la gentillesse n’altère en rien nos capacités d’action et nous sommes tout à fait conscients de nos actions . Alors à quoi faisait référence cette réplique ? en visionnant le film , j’ai compris le message du réalisateur .

en effet un “gentil” va l’être sans se poser de question, par amour , par bienveillance, pour tout simplement aider , apporter un petit rayon de soleil,…..malheureusement il oublie que nous sommes dans une société où certains vont considérer ce don comme une tare et vont profiter , abuser de la personne pensant être plus intelligents …Ces personnes vont prendre tout ce que vous donnerez et vous tourneront le dos dès que vous n’apportez plus ce qui les intéressent pour bien souvent satisfaire leur ego .

ces mêmes personnes considèrent en effet la personne que vous êtes comme un bien de consommation, une fois utilisé , on jette . L’existence de valeurs , de sentiments n’existe pas , même si pour obtenir ce qu’ils veulent , ils vous le font croire.

Pessimiste me direz vous …sûrement un peu , il m’a fallu arriver à mon grand âge pour ouvrir les yeux et voir les relations humaines telles qu’elles sont , je vous avoue que je ferai bien machine arrière pour rester aveugle

quelque soit l’aspect que vous prenez de la vie , vous vous apercevez que les dés de la partie que vous vous apprêtez à jouer sont pipés . Pourquoi? Par avidité , par cupidité , par égoïsme …que de belles valeurs !!

Alors faut il devenir bête et méchant à notre tour ? Faut il abandonner nos convictions profondes ?

La réponse du film est non , et pour moi ce sera non aussi. Bien sûr parfois notre gentillesse , notre bienveillance nous renverront dès moments de profonde tristesse, un sentiment d’injustice,…mais nous pouvons nous regarder chaque matin dans le miroir sans honte , nous avons parfois un sourire , un merci qui n’a pas de prix en échange ; l’ effet  papillon qui pourra finalement un jour se transformer en un grand mouvement de bienveillance et puis , honnêtement , comme le prouve le film , quand vous êtes gentils , bienveillants , vous ne pouvez changer 😉 Je vous promets , j’ai essayé , dans un moment de grande tristesse et trahison , je me faisais mal à moi même en essayant d’être comme ceux qui m’avaient blessée

Alors continuez à être bienveillant envers toute forme de vie , vous êtes sur le chemin où le soleil apparaîtra toujours entre deux nuages et où le bonheur vous attend . On finit toujours par perdre ce que l’on obtient par manipulation, méchanceté , en blessant des personnes gentilles et sincères .

 

 

 

stop

suite à un choc , j’ai dû arrêter de travailler quelques semaines ; cet arret forcé m’a permis de me rendre compte que la vie que je mène ne me correspond pas , que le monde qui m’entoure et loin de mes valeurs profondes .

J’ai fait mon métier dans le but d’aider , d’écouter les patients pour les aider et non pour leur vendre le plus possible de produits , en plus qui ne correspondent pas à mes convictions la plupart du temps , je suis pour la nature , le respect , l’éthique , le partage , l’entraide et je m’aperçois que j’évolue dans un monde si loin de tout ça .

tout ceci donne envie de tout stopper ,de partir en pleine nature loin de toutes ces choses factices , virtuelles pour retrouver le vrai sens de la vie, pour etre dans le vrai

 

slow life

image

Tornando in treno di qualche giorni in Bretagna , ho letto un articolo su un nuovo modo di vivere e me sono accorta che finalmente era la vita che cercavo di vivere , una vita dove il tempo è un regalo , dove si vive senza guardare sempre un orologio, dove i cellular ,i computer non hanno più il loro posto , attaccati al nostro corpo, doce le nostre mani sono libere di toccare , accarezzare altre cose che un schermo.Stuffa di un mondo dove le parole che crediamo importante sono: sempre più senza pensare a tutto quello che non guardiamo vicino a noi .qualche parole erano bellissime per rappresentare il”valore immenso ” che sia questa parole di cinque lettere ….

” il tempo, tutto era qui . stavo diventando subito ricco , più bisogno di correre dietro le ore , di essere inchiodato al computer, al cellular . Durante qualche ore , qualchi giorni , stavo diventando miliardario di tempo, stavo potendo le mie mani nelle cassette pieni di secondi , agghindarmi di gioielli fatti di minuti puri ,esente da un obiettivo, da un aspettativa, da un angoscia . potrò rimpinzarmi d ore vuote …”

 

 

una storia come tante

perche questo giorno, Andrea era caduta , non lo sapeva neanche lei , aveva tutto quello che si poteva sperare bambini meravigliosi , sani , sorelle e genitori amanti e presenti , un lavoro che le piaceva , apprezzata dal capo e degli colleghi …tanta gente se diceva prendere bene mia vita , ma le lacrime riempivano i suoi occhi e colavano sulle sue guance , il suo fidanzato l aveva abbandonata così dal giorno al altro senza spiegazioni, la sua vita passava dal essere il più bello al l indifferenza .
Faceva sforzi per andare avanti come aveva fatto le altre volte o la vita le aveva dato ad affrontare o il divorzio o lo tradimento o la malattia della bambina , della sorella da anni , aveva fatto tutto quello che poteva fare per aiutare i suoi , pensando a suoi bambini in prima , era quello che le dava felicità , dare agli altri ;forse perché loro le davano in cambio un sorriso , un abbraccio e che questo era per lei la cosa la più importante in una vita .
Con quest uomo aveva fatto di stesso, l’aveva aiutato , amato senza condizione come faceva con le persone che amava , di più lui aveva già tanto sofferto , un cancro ,un divorzio non poteva essere un uomo come tanti perché conosceva la sofferenza , non poteva avere voglia di fare soffrire la persona che diceva amare , che era la più bella cosa che poteva sperare come le diceva ;lei aveva messo tanto amore , tanta speranza in questa storia , dopo tanti anni le sue preghiere erano state sentite quando aveva incontrato quest uomo.
poi è arrivato questo giorno , dove tutto è diventato scuro , l azzurro del cielo di Andrea si è colorato di grigio con nuvole pieni di lacrime , qualcosa si era spento nel suo cuore

La gente intorno a lei, le sembrava strana , cattiva , le sembrava essere abitata da una altra ,lei che aveva sempre riuscito a superare delle cose molto più difficile non la faceva più davanti quest abbandonò, era la piccola bambina che teniamo tutti in fondo di noi che prendeva il ” potere” di Andrea , la bambina che non capiva il mondo adulto dove c’è cattività, dove il bene non è sempre vincitore del male come poteva l’ essere nel suo mondo , dove gli angeli ci proteggono
Andrea era diventata debole , spaventata da tutto , non trovava più il posto giusto in questa esistenza, aveva voglia di sfuggire tutto , di non avere più questa dolore che la logorava dentro , non poteva più fidarsi a nessuno , le sembrava essere in un gioco dove tutti fanno finta di
Avrebbe voluto sparire ma non voleva fare più di male che ne faceva già ai suoi bambini , a sua famiglia .
Dopo tanti giorni e notte a pensare , a piangere ……lei finalmente decise di lasciare tutto , casa , lavoro , amici ( erano forse falsi) e ricominciare tutto , come se nasceva un altra volta , era spaventata ma il fatto di ritrovarsi lontano di tutto quello che poteva fare pensare ad un passato , era già il primo segno positivo per lei , sarà difficile ma al meno sembrava reale ……al meno spero che sarà la sua decisione perché sembra la sola giusta e possibile….

una storia come tante

Ingress illusion

Je suis maman et mon fils passe à mon grand regret beaucoup de temps devant son ordinateur à jouer dans un monde virtuel . Récemment j’ai eu l’occasion de regarder une émission sur un jeu virtuel grandeur nature , où le terrain de jeu ne se dessine plus derrière un écran , non le décor est la ville ,le monde où nous vivons : ingress . Vous devez choisir un camp , bleu ou vert , et conquérir le maximum d’endroits pour votre camp pour que le monde , dans un but ultime soit bleu ou vert , bien sûr le jeu est présenté comme un moyen de se cultiver , car vous devez hacker des monuments ou des lieux, comme un moyen de rencontrer des gens car vous sortez de chez vous , vous vous réunissez mais tout cela me laisse perplexe car les géants de l’informatique ont réussi à gommer la frontière entre le virtuel et le reel or la réalité n’est pas d’appartenir à un camp , de prendre ce qui appartient à quelqu’un d’autre pour devenir plus fort , de ne s’entourer que des personnes appartenant à ce jeu …. La question que je me pose , est que deviennent les relations humaines dans ce genre de scénario , lorsque mon fils partage un moment avec nous en balade , il n’est plus dans son jeu , il est dans la réalité , un joueur ingress est toujours dans son jeu ,il n’en sort jamais , que peut il partager avec nous, le monde réel …..La beauté d’un soleil couchant ne rapporte rien , faire une promenade en canoë , voir un film , faire du sport etc n’ont aucune valeur , ne peuvent pas devenir bleu ou vert , et je ne parle pas des relations humaines qui n’existent plus si vous ne faites pas parti de ce monde . On nous prône une société de partage , d’entraide , de fraternité dans tout ces mots , la rivalité n’existe même entre deux camps “pacifistes ” . Les jeux doivent rester des jeux et ne pas nous empêcher de vivre la Vie , je crains malheureusement que ce genre de jeu soit plus dangereux sur le long terme que l’on peut penser, surtout chez les personnes fragilisées dans leur vie professionnelle , amoureuse, sociale ,; Ingress leur donnant le sentiment d’avoir un pouvoir , des connaissances , un savoir …