parla con me

à l’heure des portables, des ordinateurs , et de tous ces réseaux sociaux l’être humain finit par ne plus savoir parler avec son voisin , ses amis , la personne qu’il aime préférant lui envoyer SMS , mails plutôt que de lui téléphoner , de se déplacer pour le voir , le ridicule de la situation est encore plus flagrant quand les personnes vivent à quelques mètres les unes des autres .
quelle relation pouvons nous attendre de notre portable ? quelles relations amicales , amoureuses peuvent survivre à ce monde virtuel?
la réponse :😳
alors ouvrons les yeux, nos cœurs et vivons les relations , la vie de plein fouet et non derrière nos écrans
essayer ….

l’amour pour quelqu’un dépend t il de la personne elle même ou de ses bagages ? aime t on pour l’autre pour son âme , son cœur , ses valeurs ou pour ce que la vie lui a donné à porter . j’ai eu la chance de rencontrer un homme , qui m’a montré ce qu’aimer voulait dire , qui a aimé une personne de mon entourage pour ce qu’elle était en tant que personne , qui par amour pour elle était près à faire plaisir à tout ceux qui lui étaient chers . Sûrement pour cela qu’aujourd’hui je me retrouve à me poser cette question . Il est tellement facile de ne prendre chez l’autre que ce qui peut nous intéresser nous conforter dans notre image et laisser ce qui risque de nous encombrer , c’est vrai quoi , vous vous voyez supporter son caractère tous les soirs, de partager ses soirées , de supporter ses gamins …ce n’est plus une vie de liberté de partager la vie , je veux pouvoir faire ce que je veux quand je veux …..où trouve t on de l’amour de l’autre dans ces paroles ? on trouve de l’amour de soi mais de l’autre , le partage n’est pas la , il est décrit comme un poids peut être est ce pour cela que notre société voit autant de séparations, de conflits. Aimer c’est donner peut être plus que recevoir mais parce que l’on parle avec son cœur , on ne calcule pas ; aimer c’est partager du temps , des soirées , des discussions ; aimer c’est penser à l’autre mais ne pas penser à sa place ; aimer c’est ne pas juger la vie de l’autre et lui en tenir rigueur si cela ne correspond pas à nos idées car personne ne sait comment nous aurions fait à la place de l’autre avec les cartes que la vie lui a donné peut être mieux mais peut être pire .